Cie Blanca Li : de la danse électro à DARC

Mise à jour :
22/8/2011 à 0 h 00
Partager :
Imprimer cet article :

Darc, 10 bis rue Dauphine - 36000 Châteauroux
Tél : 02 54 27 49 16 (de 9h à 18h, sauf dimanche)
association-darc@wanadoo.fr
www.danses-darc.com

Mise à jour :
22/8/2011 à 0 h 00
Partager :
Imprimer cet article :

Vous avez rendez-vous ce soir, lundi 22 août, avec "Elektro Kif" de la Compagnie Blanca Li. Nicolas Jules, auteur-compositeur, assure la première partie. Concert à 21h sur la place Voltaire. 

Cie Blanca Li
Blanca Li fonde en 1993 sa compagnie de danse contemporaine à Paris, inscrivant depuis douze créations à son répertoire (Nana et Lila, Salomé, l'Amour sorcier/ El Andalous, Stress, Zap ! Zap ! Zap !, Macadam Macadam, Borderline, Alarme, Le Songe du Minotaure, Corazón Loco, Poeta en Nueva York, Le Jardin des Délices). À partir d'un large éventail de formes d'expression corporelle, du flamenco au hip-hop en passant par la danse classique ou baroque,Blanca Li signe un parcours singulièrement personnel, fait se croiser et se mêler les disciplines et les univers pour qu'ils tissent ensemble la trame d'une aventure artistique commune.

Pourquoi « Elektro Kif » ?

« Ce spectacle a surgi de mon envie de travailler avec cette nouvelle danse, appelée Electro. La première fois que je l’ai vue, il ya quelques années, j’étais assise dans un jardin public lorsqu’un groupe de lycéens est arrivé et s’est mis à répéter cette danse que je ne connaissais pas. Il avait quelque chose de très frais, qui ne se rencontre que dans les premiers moments d’une danse qui n’est pas encore arrivée à maturité, dans la passion créatrice des interprètes qui inventent de nouveaux mouvements avec l’excitation de la liberté. Je savais à ce moment-là que j’étais témoin des premiers balbutiements pleins des promesses d’un nouveau style de danse qui pourrait réunir des danseurs à travers le monde. J’ai su immédiatement qu’un jour, j’aurais envie de créer une chorégraphie à partir de ce moment unique que j’avais vécu. J’adore être témoin de la naissance d’un nouveau style... J’ai donc réuni un groupe de huit danseurs électro, la plupart originaires du Val-de-Marne, où l’électro a fait naître ses premières manifestations (à Pondorly, Rungis). A ma connaissance, « Elektro Kif » sera une première expérience d’un spectacle théâtral centré sur la danse électro ».

Nicolas Jules
Nicolas Jules arrive sur Terre en 1973 parce qu'il faut bien naître un jour. C'est l'année  « dark side of the moon ».  Ses oreilles s'ouvrent aux vinyles paternels - tout le rock  de l'époque - et aux chansons de Brigitte Fontaine. Ses découvertes musicales se feront  comme une remontée dans le temps : Led Zep, The Doors, John Lee Hooker, Fats Waller. Jusqu'aux racines du blues. À la radio, qu'il écoute la nuit sous l'oreiller, il n'aime que  quand « ça parle ». Finalement, Nicolas passe complètement à côté de ce que produit son époque. C'est comme ça. Dessiner occupe l'essentiel  de sa vie, des BD, des  tableaux, quelques pages  d'écriture et un sentiment  d'inachevé. De 1987 à 1997  il joue avec une troupe de  théâtre amateur  Bac Arts  Plastiques. On passe le  temps. S'il ne fallait pas avoir  un métier peut-être aurait-il su déjà quoi faire de sa  vie. Première année de Fac  d'Histoire de l'Art  Nicolas  prend le micro d'un groupe  de Rock « Mama Vaudou ». Premiers concerts  il a 18  ans. Deuxième première  année d'Histoire de l'Art :  Première tournée sur la  côte atlantique. Troisième  première année de Lettres :  Le groupe se sépare. Nicolas  achète une guitare et  commence à composer. Il ne  connaît que trois accords,  bientôt quatre  Quatrième  première année de Lettres :  ça commence à se voir que  c'est pas son truc. En même  temps qu'il monte un second  groupe de rock éphémère,  « Longicorne Mineur », il  commence à chanter sous  son nom, accompagné par  la comédienne-chanteuse  Emmanuelle Bercier. L'année  suivante, Dav-Ton Ripault les  rejoint à la contrebasse. Et  tout ce petit monde franchit  le cap de ne plus vivre que  pour la musique. 

« Salué par la critique et les professionnels comme un des plus doués des trentenaires de la chanson française, Nicolas Jules sort son quatrième album, Shaker. La chanson est peut-être le seul domaine dans lequel les prix ne récompensent pas forcément les forts en thème ni les premiers de la classe. Nicolas Jules n’a certes pas les bulletins d’un as du Top 50 ou d’un bon élève de la téléréalité musicale. Mais chaque fois qu’en concert ou en disque, il doit affronter un jury de professionnels, il impressionne, il séduit, il enthousiasme, il gagne la couronne. Depuis une dizaine d’années, il a récolté une moisson impressionnante de lauriers : prix chanson des Découvertes du Printemps de Bourges (quand on y donnait encore un prix), plusieurs Coups de coeur de l’Académie Charles-Cros, le prix du jury au festival Alors Chante de Montauban... Après que le métier de la chanson a embouché les trompettes de la renommée en 2008 pour son troisième album, Powête, on sent bien qu’il en sera au moins de même pour son nouveau disque, Shaker. Il y a dans Alain Souchon... Guitares électriques froissées, arrangements nocturnes voix précise et joliment désenchantée, tout rappelle que Nicolas Jules appartient à cette conspiration de poètes qui tordent le rock comme d’autres tordirent le vers – les parages de Tom Waits, de Bertrand Belin, de Dominique A (..) »

http://www.myspace.com/nicolasjuleschanteur

http://www.deezer.com/fr/music/nicolas-jules

Concerts à 21h Place Voltaire à Châteauroux
Lundi 22 août : Nicolas Jules et Cie Blanca Li "Elektro Kiff" (12,50 €)
Mardi 23 août : Frasiak et Pierre Perret (27 €)

DARC au Pays : la musique vient à vous !
Ces spectacles sont gratuits et commencent à 18h30.
Lundi 22 août : Maltosh au PECHEREAU
Mardi 23 août : Maltosh à BOUGES-LE-CHATEAU

Pour acheter vos places de spectacle
ESPACE CULTUREL LECLERC :
Rue de la Poste - 36000 Châteauroux
Tél : 02 54 08 52 40
    
OFFICE DE TOURISME DE CHATEAUROUX :
1 place de la Gare - 36000 Châteauroux
Tél. : 02 54 34 10 74 - Fax : 02 54 27 57 97
accueil@chateauroux-tourisme.com

RESEAU TICKETNET : Auchan, Cora, Cultura, E.Leclerc, Le Progrès, Virgin Megastore
www.ticketnet.fr
réservation Tél. : 0 892 390 100 (0,34 €/min)

LOCATIONS : Fnac, Carrefour, Géant, Magasins U, Intermarché
www.fnac.com  -  www.carrefour.fr  -  www.francebillet.com
Tél. : 0 892 68 36 22 (0,34 €/min)

Plus d'infos...
  • Bloc DARC
  • Bloc Musique
  • Bloc Darc au Pays