DARC 2013 #3

  • Le groupe de rap français "1995" en concert 
  • Le groupe de rap français "1995" en concert 
  • Le groupe de rap français "1995" en concert 
  • Le groupe de rap français "1995" en concert 
  • "Taïro" en concert sur la scène de DARC 
  • "Taïro" en concert sur la scène de DARC 
  • "Taïro" en concert sur la scène de DARC 
  • DARC au Pays avec la fanfare "Jazz Combo Box" à Niherne 
  • "Pauvres Martins" en concert à Niherne dans le cadre de DARC au Pays 
  • DARC Danse 
  • DARC Danse 
  • DARC Danse 
  • DARC Danse 
  • DARC Danse 
  • DARC Danse 
michel jamoneau
Mise à jour :
16/8/2013 à 10 h 35
Partager :
Imprimer cet article :

"1995": Une fulgurente ascension.  "1995" est un groupe de rap Français originaire du sud de Paris et fondé en 2008. Ce groupe a déjà sorti deux maxi. Ils ont sorti leur premier album, Paris Sud Minute en décembre 2012.Le groupe se compose de six membres, dont cinq rappeurs : Alpha Wann, Areno Jaz, Sneazzy West, Fonky Flav', Nekfeu et un beatmaker, Hologram.Ils sont tous jeunes et remplissent déjà les salles les unes aprés les autres, en deux ans le collectif s'est clairement positionné parmi les valeurs montantes du RAP.

Un grand moment de Rap sur la scène de Châteauroux. Electrisé a été le public  venu nombreux, des textes ciselés, un flow impressionnant, ont contribué a faire de ce concert un grand moment de rap ou tout simplement a en faire un grand moment de musique.

En première partie de concert, "Taïro" auteur-compositeur multi-facettes. Entre Reggae et Hip-Hop, Taïro cartonne sur scène, il a emporté son public sur la scène de DARC avec des titres langoureux. Voix haut perchée..rythme chaloupé...Taïro a séduit le public.

A Niherne, dans le cadre de DARC au Pays, le public venu nombreux a pu découvrir le groupe Pauvres Martins. Ce groupe fait de copains a communiqué au public sa bonne humeur, de beaux textes et des constructions musicales riches.

En ouverture, La fanfare Jazz Combo Box a ouvert les festivités avec ses sonorités rythmées, entre hip-hop, jazz, afro et funk.

J'ai rencontré le groupe Pauvres Martins et me suis amusée à les interviewer.
QUATRE QUESTIONS à PAUVRES MARTINS ou Florent (le tendre poète), Lucas (le fou du clavier), Adrien (alias Rodrigue) (le contrebassiste impétueux) et Pierre (le batteur chaud).
L’interview commence bon enfant, décontracte, sous le soleil, près de la rivière, sur ce terrain de Niherne environné d’arbres et de verdures. Les sourires sont sur les lèvres et il plane comme un parfum de vacances …
DC : Aviez-vous entendu parler du Festival DARC avant cette année ?
Les Quatre en cascade : Non, non, non, non ! ! !
DC : Bon ! Et connaissiez-vous déjà ou étiez-vous déjà venu dans le département de l’Indre ?
Les Quatre de nouveau : Oui, oui, oui, euh oui ! ! ! !
Rires devant mon air dépité.
DC : là les garçons il va falloir être un peu plus explicite, sinon ça ne va pas faire lourd dans l’interview ! De nouveaux rires, la suite promet d’être amusante.
Adrien : Oui, nous sommes allés jouer cette année dans la Région parisienne où dans le Nord, je ne m’en souviens plus ?
DC : Mais, je te parle du département de l’Indre !
Rires en cascades de nouveau …
Mais Adrien continue sur sa lancée : mais, je poursuis mon raisonnement : et nous nous sommes arrêtés, une nuit sur la route …
Et l
es autres en chœur : Ah oui ! chez Bernard et Marie-France, vous les connaissez ?
Adrien persiste : …chez Bernard et Marie-France, alors, oui nous connaissions le département de l’Indre ! Nous sommes allés dormir chez eux, à Châteauroux …
Florent : et j'ai vu la prison de Saint-Maur, ils habitent à côté ! ! !
Rires de nouveaux, l’ambiance est là, bien calée.
DC : tous les quatre la même réponse alors ?
Les Quatre : Oui, oui, nous sommes venus chez Bernard et Marie-France, à Châteauroux ! ! !
DC : Mais qui sont Bernard et Marie-France ? ? ?
Adrien : Ce sont des amis à mes parents, donc je connaissais déjà le département de l’Indre avant aujourd’hui, mais pas le Festival DARC.
Lucas : Et bien moi je connaissais les « Violons d’Indre », mais je ne sais pas si cela a un rapport ou pas ?
Eclat de rire général ! ! !
DC : Bon, 2ème question, que pensez-vous de l’opération DARC au Pays, son côté proximité avec le public ?
Les Quatre : oui, c’est très bien, c’est cool !
Florent : C’est bien pour les pauvres ! ! !
Adrien : Oui, c’est une bonne idée pour les vieux ! ! !
De nouveaux éclats de rires, je désespère ! !
DC : Comme quoi en milieu rural il n’y a que des vieux, c’est ce que vous voulez dire ?
Florent enjoué : mais non, nous venons tous du milieu rural.
Et Adrien de continuer : et ce que l’on peut rajouter c’est que chez nous aussi, il existe un festival qui s’appelle « 31 notes d’été » basé sur le même principe, avec une programmation variée de concerts, qui sillonne les petits villages de la Haute-Garonne.
Florent : Oui c’est ça, on y découvre donc des concerts, dans des lieux où habituellement il n’y a rien et c’est vraiment génial. Le public est moins blasé, il est content d’accueillir ce genre d’initiative, il prend tout ce qui vient.
Adrien : les gens en milieu rural ont une ouverture d’esprit et d’écoute plus large. Par rapport au public des villes, ils sont intéressés par tout ce que l’on peut leur proposer, ils ont beaucoup moins de choix que les publics citadins, c’est certainement pour cette raison.
DC : Bien ! Allez 3ème question ; chaque année, 1 des quatre groupes est retenu pour la programmation suivante du Festival DARC : alors, motivés pour revenir dans l’Indre l’année prochaine ?
Eclats de rire pour l’intonation donnée !
Pierre se réveille : moi, je suis super chaud, en plus il y a la rivière pas très loin ….
DC : oui, mais ce n’est pas à Niherne qu’aura lieu le Festival, c’est à Châteauroux…
Adrien : Mais oui, car du coup Châteauroux c’est super, car il y a Bernard et Marie-France !…
Lucas ne reste plus impassible : C’est vrai, on ira chez eux, il y a un cerisier et ils ont une toute nouvelle maison …
DC : ? ? ? ? Il  y a un cerisier ? Mais au mois d’août il n’y a plus de cerises ?
Lucas interloqué regarde ses copains : c’est vrai, y’a plus de cerises au mois d’août ?  
J’ai compris, c’est le clown de service.
Adrien réplique : moi, j’ai déjà calé mon samedi 15 août 2014, mais à certaines conditions financières à voir avec Eric, c’est bon, je viens ! Par contre, la condition première, faire la première partie d’Alexis HK !
DC : Bien enregistré ! 4ème  et dernière question : avez-vous des projets d’albums, de tournées ?
Florent : D’abord nous finissons la tournée d’été, puis nous recommençons après avec le même spectacle, normalement, voire peut-être avec quelques nouveautés. Ensuite, comme nous venons juste de sortir notre 1er album, en mars dernier, pour le prochain nous partirons plus sur un EP.
DC : Qu’est-ce qu’un EP ?
Florent : Un EP, c’est un quatre titres, donc un format plus court qui permet de donner une direction artistique nouvelle sur quelques morceaux, et que l’on propose à des programmateurs. C’est plus facile, le coût est moindre et ils ont ainsi une vision plus rapide de ce que propose le groupe.
DC : Très bien, plus rien à rajouter ?
Les Quatre : Non, franchement c’était super comme interview, parce que nous ne sommes pas doués pour ce genre d’exercice, merci.

Je leurs ai souhaité une bonne fin de tournée, en les remerciant encore de leur accueil et de leur bonne humeur communicative. Un groupe à suivre, tant pour leur qualité musicale que pour leurs textes pleins de poésie et de réalisme.

Plus d'infos...
  • Bloc DARC
  • Bloc Musique
  • Bloc Darc au Pays