DARC 2014 #4

  • Les Ogres de Barback 
  • Les Ogres de Barback Dircom36 ©michel Jamoneau 
  • Les Ogres de Barback Dircom36 ©michel Jamoneau 
  • Les Ogres de Barback Dircom36 ©michel Jamoneau 
  • Les Ogres de Barback Dircom36 ©michel Jamoneau 
  • Concert des Ogres de Barback sur la scène de DARC Dircom36 ©michel Jamoneau 
  • La Cafetera Roja Dircom36 ©michel jamoneau 
  • La Cafetera Roja Dircom36 ©michel jamoneau 
  • La Cafetera Roja Dircom36 ©michel jamoneau 
  • La Cafetera Roja Dircom36 ©michel jamoneau 
  • La Cafetera Roja Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Dircom36 ©michel jamoneau 
M. Jamoneau/Dircom36
Mise à jour :
14/8/2014 à 11 h 17
Partager :
Imprimer cet article :

En première partie sur la grande scène du festival du festival DARC, c'est La Cafetera Roja qui a ouvert les débats. Ce groupe cosmopolite formé de six musiciens originaires de France, d'Autriche et d'Espagne ou chaque musicien y intègre son univers artistique et culturel a navigué tout au long du concert entre spleen et exaltation. La voix féminine y a apporté toute sa sensualité et toute sa fragilité sous l'immense chapiteau complétant l’énergie apportée par le flow hip hop. Leur générosité et leur ouverture ont créé de toute évidence un « live » avec un son plein d'énergie. Sensibilité brute, à l'émotion pure des mélodies ce fut un joli voyage et le public ne s'y est pas trompé en les rappelant plusieurs fois.

En deuxième partie, Les Ogres de Barback qui depuis 20 ans défendent, sans aucune concession à « l’air du temps », leur conception de la chanson française « classique » ou métissée, acoustique ou électrique. Ils venaient fêter leur 20 ans sur scène et ce fut un très bel anniversaire, une immense fête, surtout pour le public... car le cadeau que les Ogres ont offert fut somptueux :  la rencontre avec Eyo’nlé, fanfare béninoise, dont les huit musiciens teintent d’arrangements jazzy une musqiue traditionelle. Le chapiteau pouvait chavirer pour le plus grand plaisir du public aux sons cuivrés et aux rythmes endiablés. 

Les Ogres savent faire la fête, ils l'ont montré hier soir sur la scène du festival et en poursuivant le concert dans la foule, alors bon anniversaire aux Ogres et un immense merci pour ce moment d'une grande richesse musicale.

Plus d'infos...
  • Bloc DARC
  • Bloc Musique
  • Bloc Darc au Pays