DARC #6

  • La scène de DARC  
  • Concert de Joyce Jonathan Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Joyce Jonathan Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Joyce Jonathan Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Joyce Jonathan Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Joyce Jonathan Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Joyce Jonathan Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Renan Luce Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Renan Luce Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Renan Luce Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Renan Luce Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Renan Luce Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Renan Luce Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Concert de Renan Luce Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Figures libres...Dircom36 ©michel jamoneau 
  • Figures libres...Dircom36 ©michel jamoneau 
Dircom36 Michel Jamoneau
Mise à jour :
16/8/2014 à 10 h 42
Partager :
Imprimer cet article :

La première à monter sur la grande scène du festival fut Joyce Jonathan. En à peine quatre ans, depuis sa découverte sur internet, elle s'est affirmée comme l'une des jeunes artistes les plus douées de sa génération, digne des plus grandes. Sa voix restera longtemps dans les oreilles du public grace à son grain pur et limpide, à ce timbre sensuel et sans fioritures inutiles. Sincérité et émotion ont envahi le chapiteau sur un chatoiement de cordes et de claviers, une ambiance pop, à la fois moderne et organique, qui habille à merveille Joyce Jonathan. Le public sous le charme a ovationné cette jeune artiste comme il se doit...

Deuxième concert de la soirée et quel concert,... Renan Luce sur la scène de DARC et d’emblée, il impose sans effort un autre ton, une demi-mesure tout en finesse et en déliés. L'auteur-compositeur promène son talent en toute liberté sur la scène, entouré de ses musiciens. Des sonorités pop et folk sans jamais perdre de son homogénéité. Les titres défilent racontant des histoires faites d’inattendu, évoquant des rencontres imprévues ou graves. On se laisse aller à la mélancolie sans spleen. Epaulé par une formation plus étendue, Renan Luce a réussi hier soir place Voltaire son pari, celui d’une chanson française sensible et pleine d'émotion. Le public nombreux ne s'y est pas trompé en réservant un triomphe à Renan.

Plus d'infos...
  • Bloc DARC
  • Bloc Musique
  • Bloc Darc au Pays