Darc continue avec Prohom et Hocus Pocus

Mise à jour :
16/8/2010 à 0 h 00
Partager :
Imprimer cet article :

Darc, 10 bis rue Dauphine - 36000 Châteauroux
Tél : 02 54 27 49 16 (de 9h à 18h, sauf dimanche)
association-darc@wanadoo.fr
www.danses-darc.com

Mise à jour :
16/8/2010 à 0 h 00
Partager :
Imprimer cet article :

Les Nantais d'Hocus Pocus s'imposent comme l'incarnation d'un renouveau du mouvement hip hop. Retrouvez les en concert ce mardi 17 août à 22h, place Voltaire. Ne manquez pas également Prohom qui se produira en première partie dès 21h.

Prohom
Prohom, Homme de scène, qui peut se vanter de 700 concerts et de titres de bonne tenue entendus à la radio (on se souvient de l’hymne métro sexuel "Georges" et de "ça oublie d’aimer"), Philippe Prohom se présente en 2010 dans une formule électro piano, apaisée en comparaison de son passé électro rock et laissant la part belle aux voix, aux textes et donc à l'émotion... Prohom, c’est la rencontre entre un piano et une voix, entre Philippe Prohom et Christian Fradin, ce dernier ayant officié une dizaine d’années avec Etienne Daho, pour ne citer que lui. Basé sur l’émotion et l’énergie, le set du duo est agrémenté d’electro et de guitares acoustiques, soutenant des textes qui filent droit et au plus juste, une plume habile qui se passe de fioritures. Sur scène, Philippe sait instaurer une relation toute particulière avec son public, sans complexe ni distance. L’occasion de rencontrer et d’apprécier un duo talentueux et généreux, dont le dernier album, prévu pour cet automne, a été réalisé par Mazarin (Olivia Ruiz, No one is innocent, entre autres)

www.myspace.com/pprohom

Hocus Pocus
15 - Depuis quinze ans, les Nantais de Hocus Pocus ont tout connu… Des MJC désertes des débuts jusqu’aux festivals surpeuplés, de la K7 autoproduite jusqu’au disque d’or.
Une reconnaissance qui récompensait Place 54, leur album précédent, sous l’impulsion du titre “Smile”. Un morceau qui redonnait le sourire au hip hop hexagonal, résumant parfaitement la griffe Hocus Pocus : un rap groovy et positif, technique et référencé, joué avec de vrais instruments.

6 - Au fil du temps, le groupe s’est en effet étoffé de vrais musiciens. Un incontournable signe distinctif du sextet : Hervé (basse), David (guitare, mais aussi chant), Antoine (batterie), Mathieu (piano) et Dj Greem aux platines, entourent désormais 20Syl, rappeur, chef d’orchestre de la bande et premier instigateur des compositions.

645 - Une équipe de choc à la spontanéité musicale taillée pour la scène, dont ils ont fait leur terrain de jeu favori et leur première arme de séduction massive, enchaînant plus de 600 concerts en dix ans.

16 - Après 73 Touches en 2005, leur premier véritable album, puis Place 54 en 2007, deuxième disque mais première expérience en major chez Motown France, Hocus Pocus renoue avec l’amour des chiffres pour ce troisième album, baptisé 16 Pièces. 16 Pièces, ce sont simplement 16 pistes qui forment un puzzle musical unique, mais qui possèdent chacune leur univers propre.

7354 - Musicalement, ce nouvel album refuse toujours de céder aux sirènes éphémères de la mode et revient aux fondamentaux. Musique moléculaire préférant la juxtaposition à la dilution des genres: les nouveaux morceaux s’enfoncent un peu plus loin dans le hip hop de 73 Touches, un peu plus profondément dans la soul jazzy de Place 54 et nous transporte encore dans un univers unique.

2506 - Composé dans le (home)studio de 20Syl, à Nantes, entre avril et juin 2009, 16 Pièces affirme cette volonté de figer le temps, avec des lyrics qui retranscrivent les humeurs spontanées de l’époque. Le titre “25/06” en est le parfait exemple. Écrit le jour de la mort de Michael Jackson, il stigmatise l’information spectacle, exploitée par les médias.
Un titre qui, à l’instar de “100g de Peur”, repose presque uniquement sur le texte, preuve d’une maturité d’écriture chez 20Syl qui s’affirme au fil des albums. Chaque titre reflète désormais la réflexion lucide d’un rappeur trentenaire, qui a su prendre du recul sans renier sa passion.

2 - Un thème que l’on retrouve abordé en compagnie d’Akhenaton sur le premier single, “ A mi-chemin”, autoportrait schizophrène et jazzy autour du paradoxe de l’artiste, à la fois personnage public déconnecté du réel, et individu lambda ancré dans le quotidien. Outre le leader du groupe IAM, Oxmo Puccino vient lui aussi offrir sa vision poétique de la vie dans “Equilibre”. Deux rencontres attendues de longue date et pourtant inédites, Hocus Pocus osant seulement pour la première fois se confronter à ses propres mentors dans le rap français.

44 - Eternel passeur, le groupe nantais expose au grand jour la passionnante chanteuse soul anglaise Alice Russell sur « Beautiful Losers », et laisse aussi s’exprimer quelques jeunes talents locaux dont on entendra bientôt parler bien au-delà du département 44. Élodie Rama, l’amie de longue date déjà présente sur Place 54, dont les intonations de Billie Holiday illuminent “Portrait”.
Mais aussi Gwen, en grande forme sur “Marc”, virevoltant plaidoyer plein d’humour sur le consumérisme. Fervent adepte de l’absurde, Hocus Pocus s’en donne à coeur joie sur ce titre, mais aussi sur “J’voudrais savoir”, duo aux couleurs afrobeat avec l’ex-Procussions Stro The 89th Key, habitué de l’exercice puisque déjà présents sur les deux précédents opus. Revendicatif par essence, le hip hop à la sauce Hocus Pocus n’est ainsi jamais donneur de leçon, préférant poser des questions plutôt que d’imposer des réponses, optant pour l’ironie plutôt que l’agressivité.

1000 - Peut-être parce que malgré son exigence artistique, Hocus Pocus garde toujours une approche ludique de sa musique, pensée surtout pour être partagée, notamment sur scène. Les délires au groove intenable “Putain de mélodie” ou “Wooo” sont taillés pour le show, intrinsèquement interactifs, que ce soit pour une personne ou pour mille.
“Wooo” est d’ailleurs un titre parfaitement à l’image de Hocus Pocus : sous son gimmick désinvolte et accessible au plus grand nombre, la chanson affiche une vraie rigueur artistique, avec un flow impressionnant de technique.

1 - Hocus Pocus reste unique en son genre. Et 16 Pièces, disque foisonnant mais joueur, synthétise parfaitement quinze ans d’expériences et de passions multiples, porte-flambeau d’un groupe devenu majeur, dans son âge comme dans son art.

www.myspace.com/hocuspocushiphop

Concerts, à 21h Place Voltaire à Châteauroux
mardi 17 août : Prohom et Hocus Pocus (gratuit)
mercredi 18 août : Boxon et Amel Bent (25 €)
samedi 21 août : spectacle final Darc (15 €)

DARC au Pays : la musique vient à vous !
Ces spectacles sont gratuits et commencent à 18h30.
mardi 17 août : June et Lula à PRUNIERS
mercredi 18 août : June et Lula à CREVANT – Parc des Parelles

Retrouvez le festival Darc sur le blog de la Nouvelle République : http://festivaldarc.wordpress.com/

Pour réserver
Office de Tourisme de Châteauroux
1 place de la Gare – 36000 Châteauroux
Tél : 02 54 34 10 74 – Fax : 02 54 27 57 97
accueil@chateauroux-tourisme.com

Espace Culturel Leclerc
rue de la Poste – 36000 Châteauroux
Tél : 02 54 08 52 40
 
Réseau Ticketnet : Auchan, Cora, Cultura, E.Leclerc, Le Progrès, Virgin Megastore
www.ticketnet.fr 
Tél : 0 892 390 100 ( 0.34 € TTC/min)
 
Locations : Fnac,Carrefour, Géant, Magasins U, Intermarché
www.fnac.com  -  www.carrefour.fr  -  www.francebillet.com 
Tél : 0 892 68 36 22 (0.34€ TTC/min)

Plus d'infos...
  • Bloc DARC
  • Bloc Musique
  • Bloc Darc au Pays