Les collégiens se glissent dans les coulisses du Bâtiment

Mise à jour :
12/10/2012 à 0 h 00
Partager :
Imprimer cet article :

Vendredi 12 octobre, les collégiens du département en classe de 5e et 3e se rendent au Clos de la Charbonnière au Poinçonnet pour découvrir le chantier de construction de 31 logements BBC (Bâtiment Basse Consommation).

A un âge où l’orientation professionnelle se précise, cette rencontre avec les acteurs du Bâtiment est une excellente initiative pour susciter l'intérêt d’une manière originale et active. Florent Rouet, secrétaire général de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) de l’Indre et coordinateur de l’opération, souhaite créer chez eux l’envie de travailler dans ces métiers d’avenir et trouver des jeunes motivés. Depuis 10 ans, ces portes ouvertes ont pour objectif de valoriser et promouvoir les divers emplois du secteur, notamment auprès de la jeune génération. « Les retombées sont difficilement mesurables mais nous avons l’intime conviction qu’elle a un impact sur les jeunes qui deviendront les ouvriers et entrepreneurs de demain, nous nous adressons à la relève », précise Florent Rouet.

Découverte du fonctionnement du chantier, des activités, des outils et matériaux utilisés et échange avec les professionnels sont au programme de la journée. Au cours de leur visite, une rencontre avec le maître d’œuvre apporte aux jeunes participants des précisions sur le travail effectué, du bureau d’étude à la réalisation sur le terrain en indiquant les formations suivies. Les visiteurs ne restent pas inactifs, les questions fusent et les échanges permettent d’éclairer les spécificités de l’univers du Bâtiment. Ils s’aperçoivent que chaque corps de métier joue un rôle essentiel dans l’aboutissement du projet et que tout est lié. Une construction fait appel à des compétences variées. Elle est la finalité d’un travail de collaboration très étroit entre différentes fonctions. Pour Clément, collégien de 3e à Saint-Benoît-du-Sault, cette journée est utile : « je suis attiré par la menuiserie et je pense m’orienter vers un Bac pro. J’ai envie de travailler le bois, même si en venant ici je m’aperçois qu’on se trouve dans des conditions parfois difficiles avec le froid ». Plus loin, Baptiste qui est en 3e au collège Saint-Cyr à Issoudun veut être couvreur. Il est déjà sensibilisé aux métiers du Bâtiment car son père dirige une entreprise de maçonnerie. « J’aime être dehors et prendre de la hauteur, je n’ai pas vu de couvreur sur le chantier mais j’ai été très intéressé par les différents métiers car pour poser un toit, il faut une charpente et une façade ! ».

Cette journée, qui s’inscrit dans le cadre des « Coulisses du Bâtiment » proposant l’ouverture de chantiers au public partout en France, est aussi l’occasion de montrer que les métiers du bâtiment évoluent et font appel à de nouvelles compétences. L’écologie est au cœur de la profession, avec le développement des constructions basse consommation et de l’éco-construction. L’environnement est la première préoccupation à l’ébauche de tout édifice, la recherche d’économie d'énergie est donc une priorité. Les constructions sont aujourd’hui bâties avec l’isolation thermique et l'utilisation des énergies naturelles renouvelables.

Premier employeur du pays, le Bâtiment comprend 32 métiers différents. C'est l'une des rares activités présentes sur tout le territoire qui offre des débouchés partout. Pour les 600 élèves de 22 collèges du département qui participent à l’événement, ce rendez-vous est un bon moyen de révéler des vocations.

Plus d'infos...
  • Bloc Education