print

La retraite de base et complémentaire

Documents
Accroche: 

Une Caisse de retraite est une institution financière, publique ou privée (et dans ce dernier cas commerciale ou mutualiste), qui reçoit des cotisations, à titre obligatoire ou facultatif, qui servent à alimenter, des versements de retraites de salariés ou de travailleurs indépendants en utilisant un procédé de capitalisation ou de répartition.

Description: 

Le système de retraite français est fondé sur le principe de la répartition : les actifs financent les retraites de leurs aînés et s’ouvrent des droits pour leur propre retraite, à la différence d’un régime par capitalisation. Par ailleurs, avec les retraites de réversion, le conjoint survivant peut continuer de bénéficier, sous conditions, d’une partie de la retraite de l’assuré décédé.

La retraite annuelle brute est calculée en multipliant tous les points cotisés accumulés par la valeur du point en vigueur. Des points pour chômage ou maladie peuvent éventuellement s’y ajouter. Le montant de la pension peut être majorée si vous avez eu ou élevé au moins trois enfants, il peut être minoré si vous ne remplissez pas certaines conditions.

Le régime général de la sécurité sociale est le premier régime de retraite français. Il existe également d’autres régimes de retraite liés à certaines professions : régime des fonctionnaires, régime agricole….

REGIME DE BASE DES SALARIES DU SECTEUR PRIVE

L’Assurance Retraite gère la retraite du régime général de la sécurité sociale. C’est la retraite obligatoire de base des salariés de l’industrie, du commerce et des services. Sur 10 français, 9 y ont cotisé, y cotisent ou y cotiseront.

Elle est constituée par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) et son réseau régional (CARSAT, CGSS, CSS).

L’Assurance Retraite s’engage à verser le montant mensuel de la retraite à l’établissement bancaire désigné par le retraité, le 9 de chaque mois ou le premier jour ouvré suivant.

REGIME DE RETRAITES COMPLEMENTAIRES

Les salariés du secteur privé cotisent également à des régimes complémentaires obligatoires tels que :

- l’ARRCO (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) qui gère le régime de retraite complémentaire de l’ensemble des salariés du secteur privé de l’industrie, du commerce, des services et de l’agriculture, cadres compris.

- l’AGIRC (Association générale des institutions de retraite des cadres) qui a en charge la gestion du régime de retraite des cadres du secteur privé de l’industrie, du commerce, des services et de l’agriculture.

Les pensions de retraites complémentaires ARRCO et AGIRC, versées à l’heure actuelle trimestriellement, seront versées chaque mois en 2014. Tous les retraités AGIRC et/ou ARRCO , dont le compte bancaire est domicilié en France métropolitaine, dans un département ou une collectivité d’Outre-mer ou dans un pays européen, sont concernés par cette mesure, que ce soit pour leur retraite directe ou pour une pension de réversion.

Le dernier virement trimestriel sur le compte bancaire aura lieu en octobre 2013 et à partir du 2 janvier 2014, ce virement devient mensuel et interviendra chaque premier jour ouvré du mois.

Le passage du versement trimestriel au versement mensuel s’effectuera automatiquement, les retraités n’auront pas de démarches à faire, ni auprès de leur(s) caisse(s) de retraite, ni auprès de leur banque et ce changement de rythme n’aura, bien entendu, pas d’impact sur le montant global de la retraite.

POLITIQUE SOCIALE DU REGIME DE BASE ET DES RETRAITES COMPLEMENTAIRES

Dans le cadre de leur politique d’action sociale, les Caisses de retraites proposent à leurs retraités certaines prestations, dont elles définissent les conditions.

Les Caisses de retraite proposent ainsi des prestations d’aide ménagère, d’aide à domicile après hospitalisation, d’aide à l’adaptation des logements et développent également des actions de prévention (atelier mémoire, équilibre, nutrition).

A titre indicatif, la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse), pour le régime général, peut accorder une aide financière dans la limite d’un montant de 3000 € par retraité et par an sous réserve de la formalisation d’un plan d’actions personnalisées (PAP)Outre la prestation d’aide ménagère, ce PAP peut comprendre d’autres aides telles que le portage de repas, la télé-assistance, les aides techniques…. Outre la prestation d'aide ménagère, ce PAP peut comprendre d'autres aides telles que le portage de repas, la téléassistance, les aides techniques...

Dans l’Indre, les Caisses de retraite sont également partie prenante de l’Instance de Coordination Gérontologique Départementale (ICGD) de l’Indre, permettant de définir de manière coordonnée la politique gérontologique sur le territoire départemental.

Il s’agit de la CARSAT pour les ressortissants du régime général, de la MSA pour les ressortissants du régime agricole et du RSI pour les ressortissants du régime indépendant.

Contact: 

C.N.A.V. (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse)
110 Avenue des Flandres
75951 PARIS CEDEX 19
3960 (du lundi au vendredi de 8h à 17h, prix d’un appel local depuis un poste fixe)

Assurance Retraite CARSAT Centre - Antenne de Châteauroux
Centre Colbert - Bâtiment B
3 rue Colbert
36000 Châteauroux
3960 (du lundi au vendredi de 8h à 17h, prix d’un appel local depuis un poste fixe)

C.I.C.A.S. (Centre  d’Information, Conseil et Accueil des Salariés)
21 cours St Luc
36000 Châteauroux
0 820 20 01 89

CARSAT Centre - Val de Loire
Antenne Châteauroux
Zone d'activité Les Chevaliers
14 rue Claude Nicolas Ledoux
36000 CHATEAUROUX

MSA Berry-Touraine
35, rue de Mousseaux
36000 Châteauroux
02 54 44 87 87

RSI Centre
258, bld Duhamel du Monceau
45166 OLIVET
0 820 20 96 36