Nohant : le dégagement des peintures murales de l’église se poursuit !

  • La découverte de nouvelles fresques 
  • Magnifiques couleurs pour certaines fresques vieilles de plusieurs siècles 
  • La chapelle Sainte Anne à Nohant 
michel jamoneau
Mise à jour :
11/9/2014 à 11 h 30
Partager :
Imprimer cet article :

La petite église Sainte Anne située sur la célèbre place de Nohant, en face de la maison de George Sand, a fait l’objet en 2011 et 2012 d’importants travaux de restauration : une première tranche a porté sur la réfection des charpentes et couvertures, la reprise des enduits et des maçonneries extérieures ainsi que la vérification des huisseries et restauration de la voute en bois intérieure. La Communauté de Communes La Châtre et Ste Sévère assure la maîtrise d’ouvrage et le financement des restaurations, puisque, depuis 2002, cette église relève de sa compétence.

Une seconde tranche portant sur la restauration des murs intérieurs a démarré au mois de juin cette année.

Cet édifice est classé au titre des monuments historiques depuis 1943, la maîtrise d’œuvre est donc confiée à l’architecte en chef des Monuments Historiques, Jean-Jacques Sill, et les travaux à des entreprises, habilitées par les Monuments Historiques : l’entreprise Jacquet pour les maçonneries, ARCOA pour la restauration des enduits et la société ARCAMS pour les peintures murales.

Ces travaux ont reçu l’aide de la DRAC Centre (Etat) et du Conseil général de l’Indre.

Une étude et des sondages réalisés précédemment avaient mis en évidence la présence de peintures murales romanes et XVIe siècle ; les dégagements effectués depuis le début du chantier confirment cette découverte faisant apparaître décor de fleurs de lys et de rubans plissés.

Afin de faire partager ces découvertes au public et de lui permettre de suivre l’évolution du chantier, la Communauté de communes La Châtre Ste Sévère organise une visite du chantier à l'occasion des journées européennes du patrimoine les samedi 20 et dimanche 21 septembre. 

Plus d'infos...