Très haut débit : l'Indre prend de l'avance

Mise à jour :
8/4/2015 à 10 h 30
Partager :
Imprimer cet article :

Département de l’Indre
Direction Générale Adjointe des Routes, des Transports, du Patrimoine et de l’Education
Service de la Gestion et des Affaires générales
CS20639 - 36020 Châteauroux cedex
Tél : 02 54 08 37 00

Mise à jour :
8/4/2015 à 10 h 30
Partager :
Imprimer cet article :

Le déploiement du très haut débit, pour tous, constitue l’un des plus grands chantiers d’infrastructure que la France ait à réaliser au cours des prochaines années. Ses enjeux économiques et sociaux sont considérables. L’amélioration du service d’accès à Internet devenu essentiel pour la vie quotidienne des citoyens, des entreprises et des services publics, implique de rapprocher les réseaux en fibre optique au plus près des logements et des locaux professionnels.

Le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) du département de l’Indre a été adopté dès le mois de janvier 2012. Il est le premier en Région Centre à mettre en oeuvre un programme de montée en débit ADSL, afin d'atteindre un véritable haut débit Internet dans les zones jusqu'alors mal desservies en débit.

En effet, Le SDTAN fixe le cadre de l’aménagement numérique de l’Indre. Il définit 3 phases majeures. La première vise à doter les territoires les plus mal desservis en ADSL et quotidiennement pénalisés en assurant la montée en débit sur les équipements existants tout en préparant l’arrivée du THD. Le THD via la fibre optique à l’abonné sera déployé sur les secteurs à fort enjeu économique en seconde phase en complément des zones de déploiement privé. Parallèlement s'engagera une troisième phase de THD via l’ensemble des technologies mobilisables.

Le Syndicat Mixte Réseau d'Initiative Publique de l'Indre (SM-RIP36) : l'outil opérationnel dédié à l'aménagement numérique du territoire.

Conformément au SDTAN, le Syndicat Mixte RIP 36 s'engage dans des opérations de montée en débit destinées à améliorer les débits Internet dans les communes rurales éligibles.

Prendre de l’avance en matière de desserte en haut débit performant est un enjeu capital pour l’Indre afin qu’elle demeure un territoire attractif et compétitif, porteur d’investissements, d’activités, et donc d’emplois, pour les prochainesannées.En rapprochant la fibre des abonnés, nous préparons l’avenir vers le THD tout en répondant aux besoins actuels.

Le RIP36 est la structure adéquate pour porter ce projet majeur pour le territoire
Pour que l'Indre prenne de l'avance dans ce secteur des télécommunications siimportant pour l'avenir, le Département de l’Indre et la Communauté d’Agglomération Castelroussine se sont associés au sein d’un Syndicat Mixte, le Réseau d’Initiative Publique (RIP36), destiné à rassembler les collectivités de l’Indre afin de mutualiser les moyens et de porter un programme ambitieux dedéploiement du THD conformément au SDTAN. Toutes les Communautés de Communes du département et la Région ont maintenant décidé de rejoindre le RIP 36 qui devient donc l'interlocuteur opérationnel incontournable de l'aménagement numérique de l'Indre.

Trois étapes majeures dans l’aménagement numérique de l’Indre sont définies dans le SDTAN. Consultez la carte interactive.

  • La première (2012-2016) vise à développer la montée en débit dans les territoires les plus mal desservis en amenant la fibre optique jusqu'aux sous-répartiteurs ayant un nombre important de lignes inférieures à 3 Mbits/s. Cette première étape se déroule en trois phases de mise en service. Le coût total de la montée en débit représente un engagement financier de 26,9 millions d'euros.
  • La seconde étape (2015-2020) concerne le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné, également appelé FTTH (Fiber To The Home : fibre jusqu’au domicile). Sont concernées : les communes de plus de 1000 habitants, les communes disposant d’une zone d’activité représentant plus de 100 emplois et les communes les plus peuplées des cantons qui n’ont pas de commune de plus de 1000 habitants (représentation communale). Parallèlement, le territoire de la Communauté d’Agglomération Castelroussine devrait être couvert en FTTH d’ici 2020 par les opérateurs privés. Ainsi, durant cette période 163 649 habitants et 86 856 prises téléphoniques, soit 70,5% des habitants de l’Indre devraient être raccordés en FTTH.
  • La troisième étape (après 2020) permettra la couverture totale du département grâce à la combinaison de différentes technologies tout en privilégiant l'accès à la fibre.

Téléchargez la carte de l'aménagement numérique de l'Indre (Pdf, 9,4Mo).

Utile : vous pouvez connaître en quelques clics les caractéristiques de votre ligne téléphonique sur www.degrouptest.com

Plus d'infos...