La 4e étape du Tour de l'Avenir sera 100 % indrienne !

  • Les frères Johannessen - ©Tour de l'Avenir 
  • David Gaudu - 2016 ©Tour de l'Avenir 
Mise à jour :
21/7/2022 à 11 h 07
Partager :
Imprimer cet article :
Le 22 août prochain, le Tour de l'Avenir qui rassemble l’élite mondiale des jeunes cyclistes partira de Sainte-Sévère sur Indre pour rallier Chaillac.  Au total, 21 communes de l’Indre seront traversées par le parcours de 143 km.
 

Tour de l’Avenir : un véritable révélateur de talents !

Petit tour d’horizon sur la course qui a contribué à la mondialisation du cyclisme.
 
Le Tour de l’Avenir est une compétition cycliste par étape créée en 1961 par Jacques Marchand, responsable du cyclisme au journal L’Équipe. L’épreuve est initialement destinée aux amateurs internationaux. Ainsi, chaque équipe devait inscrire à minima la moitié de coureurs ayant moins de 25 ans. Cette course est véritablement la petite soeur du Tour de France. Elle se dispute sur deux semaines et emprunte plus de la moitié du tracé de La Grande Boucle. Les arrivées d’étapes sont similaires, mais la distance légèrement raccourcie au moyen de villes-départs différées. À savoir que, le Tour de l’Avenir précédait le passage de la caravane publicitaire et les coureurs du Tour de France.
 
C’est à partir de 1968 que l’épreuve s’émancipe pour définir une date et un parcours différent de celui du Tour de France. À noter aussi, son nom a changé plusieurs fois pour s’appeler de 1972 à 1979, le Trophée Peugeot de l’Avenir en référence à son parrain officiel, puis de 1986 à 1990 le Tour de la Communauté Européenne car elle est organisée avec le concours de la Communauté Européenne. Le parcours va ainsi visiter la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal.
 
Un grand tournant s’est s’opéré en 1981 avec l’instauration de la formule Open, délimitant l’ouverture de la course aux professionnels. Cette formule a d’ailleurs été conservée lors du Tour de la C. E. et ses cinq éditions jusqu’en 1990.
 
Après une année blanche en 1991, les organisateurs du Tour de France, Jean-Marie Leblanc et Albert Bouvet, relançaient la course en Bretagne puis dans le Grand Ouest. C’est en 1996, que les massifs montagneux dont les Alpes ont fait leur première apparition sur le tracé du Tour de l’Avenir.
 
En 2007, la formule effectue un retour aux sources avec notamment la participation des coureurs par équipes nationales mais aussi l’âge des coureurs limité à moins de 23 ans. Désormais, c’est la catégorie U23, 19 à 23 ans, qui est ciblée. L’épreuve sert de support à la manche finale de la Coupe des nations « espoirs » de l’Union Cycliste Internationale.
 
Organisée jusqu’en 2011 par Amaury Sport Organisation, la course est désormais aux mains d’Alpes Vélo, dont Philippe Colliou est le directeur.
 
2022 sera le grand départ de la 58e édition donné le 18 août à La Roche(sur-Yon. L’Indre sera au cœur du tracé avant les mythiques Alpes.
 
parcours étape
 
 

Une 4e étape entre Sainte-Sévère-sur-Indre et Chaillac. 

David GauduLe départ sera donné sous la magnifique halle de Sainte-Sévèresur-Indre. Les coureurs passeront la journée sur les routes de l’Indre avec une arrivée à Chaillac. Cette étape sera probablement rythmée par de belles offensives grâce au parcours vallonné que présente le tracé. Les baroudeurs devraient être les meneurs de cette journée et certains pourront même prétendre à la victoire d’étape. Malgré tout, cette étape pourrait être piégeuse avec un circuit final exigeant. Les coureurs devront affronter un faux plat montant à Chaillac lors du premier passage sur la ligne et à l’arrivée finale. Cette 4e étape risque d’être mouvementée, mais aussi d’ores et déjà cruciale pour le classement général avant le final dans les Alpes.
 
Et si cette année, un Français s’illustrait sur les routes du Tour de l’Avenir à l’instar de David Gaudu en 2016 ? De grands noms sont passés par là avec notamment Tadej Pogacar et Egan Bernal qui ont récemment fait le doublé avec le Tour de France.
 
 
 
 
Plus d'infos...