Nouvel appel à la solidarité : des établissements ont encore besoin de vous !

  • Margaux, étudiante, a rejoint la réserve pour une mission d'un mois. 
  • Marie-Christine a particulièrement apprécié les missions confiées 
DirComCD36
Mise à jour :
21/5/2020 à 15 h 33
Partager :
Imprimer cet article :
Fichier attachéTaille
DPDS Fiche reserve ESMS 2020v3.pdf31.74 Ko
Mise à jour :
21/5/2020 à 15 h 33
Partager :
Imprimer cet article :

La fin du confinement n'est pas synonyme de retour à la normale. Les établissements et services qui accompagnent les personnes âgées ou en situation de handicap ont encore besoin de vous. Rejoignez dès maintenant la Réserve ESMS36 !

Dans la lutte contre la COVID-19, les professionnels qui interviennent auprès des personnes fragiles manquent encore aujourd’hui de moyens humains. Quelles que soient votre qualification et votre situation actuelle, vous pouvez être utile.

Pour rejoindre la réserve ESMS36, complétez la fiche de renseignement ci-dessous et renvoyez-la à l’adresse email DPDS-reserveESMS@indre.fr

Un grand MERCI pour votre participation à cet effort de solidarité.

Témoignages
- Originaire de Châteauroux, Margaux, 22 ans, étudiante en Master des Relations Internationnales à La Sorbonne à Paris n’a pas hésité à rejoindre la réserve ESMS 36. Elle a intégré la maison de retraite George Sand à Châteauroux pour une mission d’un mois où son travail consistait à entretenir les chambres. Des tâches d’une grande utilité au-delà de l’aspect sanitaire puisque chacun de ses passages était très attendu des résidents, particulièrement isolés en raison du confinement. Margaux a souhaité rejoindre la réserve afin de se sentir solidaire. À tous ceux qui hésitent encore, elle lance cet appel : « nous sommes tous concernés, nous avons tous un membre de notre famille ou une connaissance dans les EPHAD et maintenir le lien social dans ces moments difficiles est essentiel. Même si nous n’avons pas obligatoirement les compétences requises, on peut être utile".

- Marie-Christine, habituellement chauffeur de bus scolaire d'élèves en Section d'Enseignement Général et Professionnel (SEGPA) à Levroux, s'est retrouvée en chômage partiel. Elle a décidé de rejoindre la réserve pour proposer son aide, en effectuant notamment des remplacements en cuisine et en transport de repas à l'Institut Médico-Educatif (IME) de Valençay. Ce travail lui plaît tellement qu'elle envisage de changer de projet professionnel pour continuer sur cette voie !

Emmanuel DEVEAU, chef de service du foyer d'hébergement Le Puy d'Auzon à Cluis a employé deux personnes inscrites à la réserve avec un retour d'expérience très positif. Un gérant de magasin de pêche a accompagné au quotidien des personnes en situation de handicap pendant un mois et demi, après une formation en doublure pendant une semaine. Toilette, repas, participation aux activités au sein du foyer, le travail au contact de ce public lui a ouvert un nouvel horizon professionnel. A tel point que lui aussi envisage de redéfinir son avenir professionnel pour devenir accompagnant socio-éducatif. 
Une auxiliaire de vie à domicile pour personnes âgées a également proposé son aide. Elle a ainsi effectué des remplaçements de nuit pendant un mois en binôme.

Pour Emmanuel DEVEAU, ce nouvel appel à rejoindre la réserve est nécessaire : "certains établissements ont été protégés pendant le confinement car il y avait une vigilence accrue de la part de tous. La crainte, avec le déconfinement, est dû au brassage de la population qui va augmenter les risques de contamination".

FICHE DE RENSEIGNEMENT A COMPLETER POUR REJOINDRE LA RESERVE :

Plus d'infos...